Environnement : La lettre de Politique du Secteur de l’Environnement et du Développement durable adoptée et validée

Le ministère de l'Environnement et du Développement Durable a tenu ce lundi 20 décembre 2021, un atelier de validation de sa lettre de Politique du Secteur de l’Environnement et du Développement durable 2021-2025.


La présente lettre est déclinée en trois axes stratégiques opérationnalisés via quatre programmes à ‘’La lutte contre la déforestation et la dégradation des terres, la Conservation de la biodiversité, gestion des aires protégées et des zones humides, la lutte contre les pollutions, nuisances et effets néfastes des changements climatiques et le Pilotage, Coordination et gestion administrative’’.
À cette occasion, Abdou Karim Sall, ministre de l'environnement et du développement durable, a souligné l'importance d'asseoir de manière durable le bien-être des populations conformément à la vision de Son Excellence Monsieur Macky Sall, président de la République de bâtir un Sénégal émergent vert, et la prise en compte des préoccupations environnementales dans les politiques de développement.
Pour lui, cette vision constitue la base de notre politique sectorielle actuelle qui donne une priorité à la qualité de vie par le biais d’une gestion durable des ressources naturelles, la protection des milieux récepteurs et la régulation climatique globale. Elle reste en cohérence avec les engagements internationaux du Sénégal sur l’environnement, le climat, la biodiversité et le développement durable.
M. Sall a également ajouté que les nouvelles orientations stratégiques identifiées dans ce processus ont reposé sur la question de la problématique globale de développement, en mettant en lumière certaines contraintes fondamentales d’origine climatique et anthropique qui caractérisent le secteur.
Le ministre de l’Environnement estime qu’une vision a été définie à l’horizon 2035 avec un objectif global qui intègre une résilience écologique et climatique compatible avec la transformation structurelle de notre économie. Le tout axé autour de l’éthique, le sens de la responsabilité, l’écocitoyenneté, l’inclusion, la recevabilité, l’équité, la transparence, la subsidiarité et la durabilité.
Mardi 21 Décembre 2021




Dans la même rubrique :