Environment : La CDN, la voie tracée pour l'atténuation et l'adaptation climatique vaut 13 milliards $.


L'accord de Paris sur les changements climatiques signé et ratifié par le Sénégal en 2016, un an après son élaboration, instruit tous les États signataires de l'accord, l'obligation de conceptualiser mais aussi de communiquer la Contribution Déterminée au niveau National (CDN) sur les changements climatiques. Il s'agit principalement de faire en sorte pour les pays, notamment le Sénégal, d'agir pour la réduction du niveau de température mondiale limité à 2 degré Celsius par rapport à la situation de référence de 2010. 

La validation de la CDN par le président de la République, Macky Sall, décline la voie tracée considérée comme feuille de route en matière environnementale pour les 10 prochaines années. La CDN est par ailleurs budgétisée à hauteur de 13 milliards de dollars US financés par l'État et les partenaires financiers pour l'exécution du programme climatique. "Cette feuille de route prévoit d'ici 5 ans de réaliser pour le compte du Sénégal, un ensemble d'actions d'atténuation et d'adaptation climatiques pour un budget global de 13 milliards $", a confié le ministre de l'environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall, qui a présidé la rencontre. 

La concrétisation de cette feuille de route a permis aux acteurs parties prenantes de se réunir, ce 28 décembre, à Dakar, afin de réfléchir sur la stratégie à adopter pour la vulgarisation du document et amener les populations à s'en imprégner.
Lundi 28 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :