Entretien avec Mamour Cissé : « C’est le peuple qui a imposé sa paix »

La formation qualifiante est un des piliers sur lequel le Sénégal doit s’appuyer pour donner un contenu économique à ses jeunes. Mamour Cissé dans cet entretien, décortique les gros chantiers qui doivent attendre le président Macky Sall pour son second mandat. Le président du PSD/JANT-BI avance en outre que le chef de l’État doit également huiler les rapports de bon voisinage avec la sous région pour mieux lutter contre l’extrémisme en faisant de la question sécuritaire une exigence. Mamour Cissé dans sa logique invite Macky Sall à encadrer le monde rural, mais surtout à dialoguer et à discuter avec l’opposition en libérant Khalifa Sall et à dépassionner le débat qui tourne autour de Karim Wade. Pour lui, le peuple, en votant pour le candidat de la coalition Benno, a imposé sa paix, non sans dénoncer le manque d’élégance de ce qu’il appelle « les trois mousquetaires et d’Artagnan » qui n’ont pas pris la peine de « féliciter » le gagnant des élections. Entretien...


Mardi 5 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :