Entretien Routier : Le FERA dote 04 communes de balayeuses mécaniques d’un coût global de 476 millions


Dans le cadre de sa politique d'accompagnement des communes dans l'entretien des routes, le Fonds d'entretien routier autonome (FERA) a remis des véhicules balayeuses mécaniques sur châssis aux communes de Fatick, Mbour, Pikine et Tambacounda. Ces véhicules modernes d'une capacité de contenance de 6m3 l'un, sont financés à hauteur de 119 millions F CFA chacun, soit un montant global de 476 millions. Selon le ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Mamasour Faye ces dotations qui interviennent juste un an après celles des communes de Touba, Diourbel et Saint- Louis revêtent un caractère hautement symbolique qui en vérité traduit une manifestation visible de la coopération nécessaire et indéfectible entre l'État central et les collectivités territoriales. "La salubrité, la préservation de l'environnement et la propreté de nos villes constituent des préoccupations constantes de Monsieur le Président Macky Sall. Il l'a bien réitéré lors de sa dernière allocution à la COP 28. La présente cérémonie en constitue une preuve éloquente. Je nous exhorte donc, nous autres les maires, à embrayer sur cette vision claire et engagée du Chef de L' État et à, toujours, la traduire en réalité concrète dans nos villes et villages", a estimé le ministre, Mansour Faye, attestant que ces balayeuses mécaniques sont entièrement garanties pour une période de 3 ans et le FERA va assurer leur entretien pendant une  année. Ainsi qu'en assurant à chacune des communes bénéficiaires, la formation de 2 chauffeurs et 1 mécanicien.

Le ministre, maire de Fatick, Matar Ba qui a pris part à la cérémonie de remise de balayeuses mécaniques ce Mercredi 13 Décembre à la sphère ministérielle de Diamniadio a mesuré à sa juste valeur ce don de camions en remerciant le ministre des transports terrestres et du désenclavement et le FERA au noms des maires bénéficiaires. "Comme je l'ai indiqué tout à l'heure devant le ministre que je dois féliciter, c’est un maire, il comprend les défis que les maires ont parce que les populations ont beaucoup d'exigences et que les communes n'ont pas les moyens. Nous avions effectivement avec le FERA une main-d'œuvre, des habitants des différentes communes qui ont commencé à balayer à enlever le sable. Mais aujourd'hui, c'est camion viennent en complément", a fait savoir le maire de Fatick, soutenant que l'expérience a montré que si on veut réussir le désensablement de nos routes, il faut ces genres d'engins qui non seulement vont nous permettre d'aller vite, mais aussi de ne pas mettre le sable à côté de la route.
Jeudi 14 Décembre 2023
Dakaractu




Dans la même rubrique :