Émigration clandestine : « Le problème est ailleurs. Il faut que chacun fasse convenablement ce qu’il faut pour régler ce problème. » (Mohamed M. Diagne, Macky 2012)


 
L’émigration clandestine qui a coûté la vie à plusieurs de nos jeunes compatriotes continue de susciter la réaction des autorités. Cette fois-ci c'est au tour de Moustapha Diagne de Macky 2012 de monter au créneau pour déplorer cette calamité. Selon ce dernier, la responsabilité est partagée. Les parents exercent des pressions sur leurs enfants. « Il y’a des jeunes âgés à peine de 15 ans. Il faut qu’ils soient plus conscients. La société est devenue trop matérialiste . L’Europe n’est pas l’eldorado que l’on croit forcément... » On peut rester au pays et réussir sa vie comme le faisaient les sénégalais qui ont choisi de rester et de développer leur pays. Cependant l’État aussi doit jouer sa partition en offrant des possibilités de réussite à ces jeunes désespérés qui bravent la mer. Les forces de sécurité doivent aussi prendre les dispositions nécessaires pour mettre aux arrêts ces passeurs qui ont monté une mafia autour de cette affaire, selon toujours M. Diagne. 
Concernant la journée de deuil national, il se veut ferme. « C’est une manière de cautionner ce qui se passe actuellement. Le problème est ailleurs. Il faut que chacun fasse convenablement ce qu’il faut pour régler ce problème qui n’a que trop duré …. », a-t-il ajouté lors d’une interview accordée à Dakaractu.     
Samedi 21 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :