El Hadj Momar Dièye, acteur de la filière arachide dans le Saloum : " Je demande au président Macky Sall d'annuler la dette 2017- 2018 des paysans du monde rural "


"Le paysan, il est tenu d'aller vers les marchés hebdomadaires pour vendre son produit parce qu'il ne voit pas d'acquéreur. Aujourd'hui, le constat que j'ai fait en milieu rural, c'est que tous les producteurs cèdent leurs productions entre 150 et 175 F Cfa. Les cours mondiaux ont chuté, mais tout le monde sait que le président Macky Sall a fait des efforts pour subventionner le prix au producteur, allant jusqu'à 210 Fcfa. Malheureusement, les opérateurs ne jouent pas le jeu. Ainsi le producteur ne voyant pas les points retenus, alors il est obligé de vendre pour survivre ", a déclaré Mr Dièye.

Après avoir dénoncé les nombreuses tracasseries auxquelles font face les producteurs, l'acteur de la filière arachide, par ailleurs responsable politique de l'Apr a lancé un appel à l'endroit du chef de l'Etat et du gouvernement en place : "Il faut reconnaître que les paysans ont multiplié les efforts afin d'avoir cette année une production record. Malheureusement, ils ont bradé leurs produits à cause de la chute des cours mondiaux. Maintenant, leur problème réside au niveau du remboursement des semences et des intrants auprès des institutions financières. Par conséquent, je demande à son excellence le président Macky Sall et au gouvernement du Premier ministre Boun Abdallah Dionne, nous sommes dans une année sociale, d'annuler la dette 2017-2018 des paysans du monde rural. Nous pensons que cela va régler un problème assez important tout comme la dette, parce qu'ils sont dans les délais et ils sont tenus d'honorer leurs engagements avec les institutions financières", a-t-il conclu.
Mardi 20 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018