El Hadj Diouf avertit : « Si Macky Sall reporte les élections, il y aura guerre civile au Sénégal »


La tête de liste de la coalition « Leeral » est l’invité de l’émission « Débattre Campagne » ce mardi sur « Dakaractu ». Me El Hadj Diouf voit derrière la proposition du président de la République de permettre aux Sénégalais de voter avec d’autres pièces que les cartes numérisées une tentative de semer la confusion pour repousser les élections. Celui qui est affectueusement appelé le « député du peuple » a rappelé qu’en 2012, lorsqu’on voulait reporter la présidentielle, suite à la médiation de l’ex-président nigérian Obasanjo, Maky Sall, alors apposant, avait « convoqué la presse à trois heures du matin pour s’y opposer catégoriquement ». « Si Macky Sall reporte les élections, il y aura une guerre civile au Sénégal. Ce sont des attitudes comme ça qui ont mis le feu aux poudres en Côte d’Ivoire et dans beaucoup d’autres pays. On ne peut pas changer les règles du jeu à quatre jours des élections », avertit la robe noire. « Benno Bokk Yakaar sait qu’elle va perdre les élections. Je suis prêt à mourir si on doit reporter les élections. La plupart des coalitions fantômes sont composées de talibés de Macky Sall. Le Sénégal ne leur appartient pas. Le calendrier républicain doit être respecté », recadre l’avocat.
Au cours de cette émission, Me El Hadj Diouf a aussi affiché sa satisfaction à quelques jours de la clôture de la campagne.
« D’après les derniers sondages commandités, je suis premier. Benno Bokk Yakaar est à la 4e place. J’aurai une majorité absolue si Dieu me protège des mauvaises langues. Sauf changement de dernière minute, je serai premier», s’est laissé convaincre Me El Hadj Diouf 
Mardi 25 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :