Diamniadio/Marché d'intérêt national : « C’est une vieille doléance, nous sommes pressentis à le diriger et à l’exploiter » (Abdoulaye Sow, Pdt Cciad)






Un an après son inauguration, le Marché d'intérêt national Mamadou Lamine Niang a reçu la visite d’une délégation dirigée par le président de la Chambre de Commerce de Dakar. Selon Momy Mbacké Bousso, la responsable exploitation à la direction de la SOGIP.SA, « c’est un marché bâti sur 20 ha qui est accolé à la gare des gros porteurs … On est en phase test. On attend toujours l’achèvement des travaux de VRD, qui ne dépendent pas de nous. Ils doivent être finalisés. Il s'agit des routes, de l’accès à l’eau et à l’électricité. » Des détails qui empêcheraient le démarrage des activités. Les acteurs ont préféré venir constater de visu ce qui se passe réellement dans les lieux.


Abdoulaye Sow, le Président de la Chambre de Commerce de Dakar, a relevé que la structure qu’il dirige ‘’est pressentie à diriger et exploiter le Marché d’intérêt national Mamadou Lamine Niang. Et ce, en compagnie de son partenaire Semmaris chargé d’administrer le marché de Rungis. M. Sow d’indiquer que l’offre de la Cciad est déjà faite. Et que c’est ce qui explique la visite que ses collaborateurs et lui ont effectuée sur le site. C’était en présence de M. Ba Conseiller technique du ministre du Commerce. ‘’Ce projet date de plus de 20 ans. C’est une vieille doléance des agriculteurs, pêcheurs, éleveurs et transporteurs...Nous avons fait notre offre au niveau du ministère. Ce marché va servir pour régler les problèmes de conservation de nos produits locaux (mangue, oignon, poisson, pomme de terre, produits laitiers, etc…). Nous avons des produits en abondance, mais nous n’avions pas d’infrastructures pour les conserver et les vendre à temps. C’est ça l’idée de ce marché. On a jugé utile de prendre en charge les préoccupations pour l’ouverture de ce marché moderne et démarrer le projet», dira-t-il. 

Les acteurs qui ont participé à cette visite qui a eu lieu ce 17 novembre 2020, espèrent que l'État du Sénégal va privilégier une démarche participative pour le succès du projet qui va booster la production locale…
Mercredi 18 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :