Démission de Thierno Alassane Sall : un proche de l’ex-ministre répond au Pm

Thierno Alassane Sall, la probité attaquée


Démission de Thierno Alassane Sall : un proche de l’ex-ministre répond au Pm
Après la sortie de M. Boun Abdalah Dione contre le président de République des Valeurs, c’est la probité qui vient d’être attaquée. Il prétend ainsi livrer la vérité aux Sénégalais, mais après combien de temps ? T.A.S n’a jamais voulu divulguer les secrets de l’entretien entre Macky, vous-même et lui.

Oui M. le P.M ! Si, être incompétent c'est défendre les intérêts du Sénégal, en refusant de signer aveuglément, dans la précipitation; TAS préfère mourir incompétent. Malheureusement, dans le cas d'espèce, c’est le doute qui est le plus permis : il s'agit plus d'une opération de solde des comptes, après la percée fulgurante du président de R.V. Rewum Ngor qu'une volonté réelle d’éclairer la lanterne des Sénégalais. Les multiples scandales politico-financiers qui ont rythmé la gouvernance du pays depuis l'avènement du nouveau régime étaient autant d'occasions pour le Chef du gouvernement de prouver, par des succès retentissants, son attachement indéfectible au principe de reddition des comptes.

Hélas, après presque toutes ces années d'exercice du pouvoir, que d'occasions manquées de Boun Abdalah. Le régime actuel a perdu toute crédibilité à ne s'occuper que de comment faire pour liquider ses adversaires politiques sérieux, tout en fermant les yeux devant les cas multiples de malversations financières révélés par des rapports d'enquêtes ou d'audits d'organes de l'Etat tels que l'IGE, la Cour des Comptes, l'ARMP et l'OFNAC, et impliquant des responsables du parti au pouvoir. Tous ceux qui ont choisi de se recycler dans le régime actuel bénéficient d'une immunité que semble leur conférer leur statut de transhumant politique. N’est-ce pas ça l’incompétence ?

Dans des circonstances pareilles, et en cette veille d’élection présidentielle, soutenir que le départ de Thierno A. Sall n'est sous-tendu que par un souci de manque de compétences, est une insulte à l'intelligence des Sénégalais. Ce même Thierno A. Sall ne vous a-t-il pas servi à l’énergie avec succès ? N’est-ce pas ton président qui lui avait confié la crème de son parti : les cadres ? Cette déclaration fracassante du premier ministre, en ce moment précis, n’est qu’une option politique très peu honorable pour un chef de gouvernement aux abois. Pour limoger un ministre d’un gouvernement, a-t-on vraiment besoin d’être à trois ? Les Sénégalais sont maintenant conscients de vos manœuvres tendant à les divertir au moment où vous devez aller au fond des choses.

Dites à ces millions de Sénégalais pourquoi TOTAL ET PAS BP COSMOS ?

Qu’est-ce qui était au menu de vos débats à trois ? Pourquoi, malgré toutes les polémiques qui ont suivi le départ de M. Thierno .Alassane .Sall, M. Dionne n’attend que maintenant pour le déclarer ? La propension du régime de Macky Sall à sortir les secrets des décisions gouvernementales de leur sacralité, pour servir d'exécutoire à des manœuvres politiques destinées à combattre des opposants, est un danger qui menace gravement notre système démocratique.
Au lieu de s’attaquer aux multiples problèmes des Sénégalais, le danseur de « MBarass » en chef s’est maintenant transformé en troubadour attitré de Macky Sall, mais cela ne les empêchera pas de faire face à celui que les jeunes Sénégalais admirent comme leur référence en termes de valeur et de « NGOR ». Quand Dieu vous donne le pouvoir et la force, il faut éviter de l’utiliser contre vos adversaires plus faibles que vous. Sinon, c’est une bombe à retardement qui, tôt au tard, risque d’exploser sur vous et votre famille. La demande sociale des Sénégalais concernant leurs dures conditions de vie a été dévoyée à des fins de politique politicienne. Les Sénégalais sont jusqu’à présent restés sur leur faim. Ils sont même déçus.

Boun Dionne n’a qu’à aller jusqu’au bout de sa logique en demandant à l’assemblée de constituer la commission d’enquête dont il parle sur la question du pétrole sénégalais. Si vous ne le faites pas, c’est que vous faites une fuite en avant. La vérité finira toujours par éclater. Et c'est ce que l’histoire retiendra.

Alioune B. TABANE
Jeudi 29 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018