« Dé-Mimi-Nage » au CESE : Les 10 agents engagés par Aminata Touré interdits d’accès par la sécurité depuis ce vendredi.


Dakaractu se posait la question de savoir si Macky Sall allait perdre ses amis au lendemain du remaniement ministériel et du changement opéré aussi au Conseil économique, social et environnemental. Lui-même avait confié aux députés de la mouvance ce risque pour lui qu’engendrait cet état de fait. Le cas Aminata Touré était posé, et au vu des derniers évènements suite à son départ, on semble avoir notre réponse.

 En effet, par des attestations de cessation de service émanant du Secrétaire général du CESE, Idrissa Seck avait viré presque tous les membres du cabinet de Aminata Touré. Des agents aussi recrutés par Aminata Touré et désormais de l'Administration puisque liés au CESE par un contrat à durée indéterminée (CDI) ont été aussi mis dehors. Une dizaine.

Un autre arrêté a été sorti par le Dr Anta Sané quelques temps plus tard, au nom du Président du CESE pour mettre définitivement fin aux fonctions de tout ce beau monde. Et vendredi dernier a été l’apogée de ce « Dé-Mimi-Nage » au CESE. L’Adjudant chargé de la sécurité au Conseil les a tous sommés à partir de 15 heures, ce jour, de ne plus y mettre un pied. Une mesure dont l’effectivité a pu être constatée ce matin puisque les concernés ont été retournés manu-militari sitôt devant les grilles du CESE.

Cela n’est-il pas une forfaiture si l’on se fie au code du travail, d’autant plus que les concernés n’ont reçu pour l’heure aucun acte de licenciement. Ce qui leur permettrait d’engager s’ils le souhaitent une bataille judiciaire. Et pourquoi sur 150 agents que compte le CESE, pour la plupart sur place grâce aux anciens Présidents Aminata Tall, Ousmane Masseck Ndiaye etc., ces agents nommés par Aminata Touré sont-ils indexés ?

L’avenir politique de Aminata Touré nous le dira peut-être...

Lundi 16 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :