Conflit au Moyen Orient : le ministre Ismaïla Madior Fall étale les actions du gouvernement


Le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, le Pr Ismaïla Madior Fall, a apporté un certain nombre de clarifications sur les interpellations des députés, ce 25 novembre, à l’Assemblée nationale. L’autorité qui a soutenu avoir pris bonne note des questions des parlementaires, a commencé par décliner la politique diplomatique du pays. Indiquant que 58 ambassades sénégalaises sont établies à l’étranger, le ministre a démontré la démarche du Sénégal dans le voisinage. Il a aussi évoqué les actions diplomatiques du pays de la Téranga au niveau continental et au niveau international. 

Le Pr Ismaïla Madior Fall a tiré un bilan positif de l’engagement du Sénégal pour un succès de sa diplomatie.

« Les efforts que le chef de l’État a déployés sur le plan diplomatique lui ont valu d’être nommé envoyé spécial du Pacte de Paris pour la Planète et les Peuples », a expliqué le ministre.

 

Sur le conflit au Moyen Orient opposant Israël et la Palestine, le ministre a fait savoir que la position du Sénégal n’a jamais varié.

« Depuis 1975, le Sénégal promeut la coexistence », a précisé le ministre face aux députés qui examinaient, ce 25 novembre, le projet de budget du ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur.

 

Sur le rapatriement des corps liés au décès à l’étranger, l’autorité a indiqué de l’existence d’un budget destiné essentiellement au retour des dépouilles.

Concernant les saccages dans les consulats, le ministre a donné des gages quant à la réouverture de plusieurs institutions pour faciliter l’obtention de documents en faveur des compatriotes sénégalais.

 

Évoquant le phénomène de l’immigration irrégulière, le Pr Ismaïla Madior Fall a renseigné que l’État est totalement impliqué dans l'assistance des sénégalais qui veulent regagner le pays. À l’en croire, des aides sont attribuées aux compatriotes au Maroc. « Nos services ont dénombré 5.551 migrants de retour », a soutenu le ministre des Affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur.

L’autorité n’a pas omis de rappeler les actions du gouvernement à travers le Fonds d'Appui a l'Investissement des Sénégalais de l'Extérieur (FAISE) qui a décidé de réhausser son enveloppe à 500 millions FCFA. Le ministre Pr Ismaïla Madior Fall a toutefois répondu à d’autres interrogations liées notamment à l’organisation du pèlerinage dans les lieux saints de l’Islam.

 

Le projet de budget 2024 du Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur est arrêté à la somme de 76 841 092 934 FCFA en Autorisation d'engagement (AE) et en Crédits de paiement (CP). Il a été majoritairement adopté par les députés.

Samedi 25 Novembre 2023
Moussa Beye




Dans la même rubrique :