Conacoc : L'Imam El Hadj Oumar Diène signe et persiste sur sa légitimité de coordonnateur.


La succession de feu Mourchid Ahmed Iyane Thiam à la tête de la commission nationale de concertation sur le croissant lunaire fait toujours l’objet de polémique. En effet, Imam El Hadj Oumar Diène qui se dit coordonnateur par intérim de ladite commissio, a apporté des éclaircissements par rapport aux différentes commissions qui se sont formées suite au décès de l’ancien président Iyane Thiam.
 
Face à la presse ce lundi 22 mars 2021, Imam El Hadj Oumar Diène est revenu sur les circonstances qui ont concouru à sa désignation comme coordonnateur à la tête de la Conacoc par le défunt Iyane Thiam avant de fustiger la gestion nébuleuse notée auparavant dans ladite structure. Selon lui, l'autre commission dirigée par Moustapha Iyane Thiam, fils du défunt président de la Conacoc n’est pas légitime car ce dernier n’est pas membre de ladite commission. Il a aussi fait savoir que l’actuel ministre de la Microfinance qui s’avère être la fille de feu Mourchid Ahmed Iyane Thiam s’est aussi impliquée dans cette bataille de succession. Si l’on en croit  l'Imam Oumar Diène, Zahra Iyane Thiam aurait recommandé à la Rts de leur interdire l’accès à leurs locaux pour procéder à leur déclaration concernant la croissance lunaire.
 
Le secrétaire particulier de l’ancien bureau et organisateur principal de l’observation mensuelle de la lune a aussi révélé que les 30 millions de francs Cfa que l’État octroie en guise de subvention à la commission ainsi que les privilèges, seraient à l’origine de ce tiraillement. Convaincu de sa légitimité, l'Imam El Hadj Oumar Diène de souligner que désormais la Conacoc ne fera plus l’objet d’une gestion ‘’solitaire’’ encore moins ‘’familiale’’ et d’ailleurs un nouveau compte bancaire sera ouvert pour permettre de diriger cette structure d’une façon transparente... 
Lundi 22 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :