Bamba Fall clarifie son jeu et dénonce l’arbitrage : Il compare le procès de Khalifa Sall au match Sénégal/Afrique du Sud


Ceux qui croyaient que le maire de la Médina a rejoint Benno Bokk Yakaar vont être surpris en écoutant cet élément. En plus d’avoir participé, en première ligne, à la manifestation tenue la semaine passée à Dakar pour exiger la libération de l’édile de la capitale, Bamba était ce matin au tribunal pour assister à l’ouverture du procès en appel de Khalifa Sall.

Très en verve, Bamba, tirant conclusion de l’arrêt de la CEDEAO sur la Caisse d’avance, a comparé ledit procès au match de football ayant opposé le Sénégal à l’Afrique du Sud, dans le cadre des éliminatoires pour la présente Coupe du monde. Match qui, pour mémoire, avait été annulé à la suite d’une erreur d’arbitrage.

Il accuse le tribunal de vouloir, par tous les moyens, « accélérer la procédure ». « Le procès est escamoté pour empêcher la candidature de Khalifa sall », se laisse-t-il convaincre. A l’en croire, en essayant d’écarter Karim Wade et Khalifa Sall de la course, le pouvoir veut se mettre sur orbite pour remporter la prochaine présidentielle dès le premier tour.
Lundi 9 Juillet 2018
Dakaractu




1.Posté par Bangaly Traore le 09/07/2018 20:06
La justice au senegal est devenu un champ de reglement de comptes du regime de Macky Sall nous assisstons au systeme dictatorial de Yahya jammeh dans le pays de Me Wade. Nb.sous le regime de pds le senegal n'a Jamais eu en prison un detenu politique C'est la premiere fois depuis 30ans au senegal. Macky Sall a peur d'un deuxieme tour car beaucoup de ses lieutenants efficaces ne sont plus avec lui ABC Le President de l'assemblee de la CDEAO l'ex-commandant de la milice de Macky Sall 2009-2014 Lo etc..



Dans la même rubrique :