BRAS DE FER AUTOUR DE 7.228 m2 / Amitié 2 et Asc Jaraaf au front...Vers un complexe sportif mort-né de 700 millions ?...Ce que Ndoffène Fall, Amadou Kane et Cie en pensent !


Situé à Dakar Amitié, à la rue 1 x 9, le terrain « Jaraaf » suscite une vive polémique quant au réel détenteur du droit de propriété de ce terrain de 7.228 m2 situé derrière l’hôpital Gaspard Camara. Depuis l’annonce de la construction d’un complexe sportif par l’association sportive et culturelle (Asc) Jaraaf, en collaboration avec la mairie de Fann/Point-E/Amitié, une frange des populations d’Amitié 2 s’est levée pour faire entendre sa désapprobation. 

 

Un projet de construction d’un complexe sportif moderne estimé à environ 700 millions de FCFA qui devraient être débloqués par le Jaraaf sur fonds propres.

 

De l’avis de Ndoffène Fall, vice-président de l’ASC Jaraaf, chargé du projet en question, il s’agit là d’une transaction totalement légale. En plus d’une autorisation de construire qui leur a été délivrée en bonne et due forme à la date du 30 décembre 2020 par le maire de la commune de Fann/Point-E/Amitié, Palla Samb. Documents à l’appui, le chargé du projet dévoilera l’acte de conservation de la propriété foncière décerné à l’association sportive et culturelle (Asc) les Jaraaf par le bureau de Grand Dakar. « Nous avons un acte de propriété », a-t-il déclaré de son côté.

Sur le document en question on peut lire que le terrain en question est un titre foncier appartenant à l’Etat du Sénégal. 

 

« Titre foncier numéro 50 de Grand Dakar (Ex 17.259/DG) reporté au livre foncier de Grand Dakar, sous le n*10.887/GR, appartenant à l’Etat du Sénégal. » Le document consulté fait ainsi état d’un droit au Bail en faveur de l’ASC Jaraaf de Dakar.

 

Si le maire Palla Samb que nous avons tenté de joindre plusieurs fois, n’a pas souhaité se prononcer sur le dossier pour le moment, ses proches collaborateurs trouvés au niveau de la mairie qu’il dirige, nous ont fait comprendre qu’il s’agissait de jeunes qui s’agitaient autour du projet. Et, qu’en temps voulu, ils se prononceront officiellement.

 

Toujours est-il que les membres du collectif de la Sicap Amitié 2 continuent les manifestations et sorties médiatiques pour dénoncer ce qu’ils estiment être une spoliation et un bradage de leur terrain au profit de l’ASC Jaraaf. 

En premier lieu, le président de l’ASC Amitié 2, Amadou Kane est pointé du doigt « Amadou KANE Sunu 50.000 » pouvait-on lire sur leurs T-shirts lors de leur dernière sortie médiatique. Abdoul Razack Seck, le vice-président de l’ASC Amitié 2, « Le mandat d’Amadou Kane est terminé » et que sa signature n'engage aucunement  l’ASC… » Lors de cette conférence de presse faite le 11 janvier dernier, il fustigeait le flou total qui entourait la signature de la convention de partenariat entre l’ASC Jaraaf représentée par Cheikh Seck, la mairie de Fann/Point-E/Amitié dirigée par Palla Samb et l’ASC Amitié 2 avec à sa tête Amadou Kane.

 

D’ailleurs, ce dernier qui a tenu à livrer sa version des faits, insistera sur le fait que certains des membres de ce collectif dont le fameux « Baye Fara » fait partie de la commission technique du projet en question. Revenant sur le fait qu’une assemblée générale a été tenue avec l’ensemble des populations qui avaient majoritairement approuvé la construction du complexe sportif, il minimise les « attaques » à son endroit. 

 

« Les 16 millions dont on parle ont été débloqués par le président de l’ASC Jaraaf en guise d’appui aux populations d’Amitié 2… 02 millions pour l’ASC, 02 millions pour les associations de femmes, 02 millions pour les conseillers de quartiers et 500 pour les couches vulnérables. En plus d’un chèque barré de 10 millions prévu pour la construction du terrain de basket et d’un espace multifonctionnel. » En outre, il avertira quiconque tentera de le diffamer tout réitérant sa volonté de rester à la présidence de l’ASC. À ce propos, une assemblée élective devrait se tenir prochainement…

 

Ce dossier brûlant est suivi de très près par le sous-préfet de Dakar, Djiby Diallo qui, sans trop s’avancer, a assuré qu’il a diligenté une enquête afin de faire la lumière sur cette affaire. 

Vendredi 15 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :