Applaudir, quand il le faut! (Par Amadou Tidiane Wone)

Je ne vais pas bouder mon plaisir de saluer la réactivité des autorités sénégalaises face aux dérives verbales, de plus en plus insupportables, de Donald Trump.

Le Président de la République et son Gouvernement ont eu, en cette occasion, une réaction appropriée. Sans excès ni vanité. Ayant, en son temps, vivement interpellé les autorités africaines sur leur silence face aux propos désobligeants du Président Macron au sujet de la démographie africaine, il m’apparaît juste de saluer, cette fois-ci, la réactivité du Président Macky SALL et de son Gouvernement.

Au demeurant, nous savons tous que les préoccupations de Donald Trump sont internes à l’Amérique. Saurait-il même situer l’Afrique, encore moins le Sénégal, sur une mappemonde? En vérité, les africains-américains, les hispanophones et les nouveaux migrants, surtout musulmans, sont quant au fond, la cible centrale de Donald TRUMP. Et cela ravit ses électeurs, ainsi que tous les racistes américains qui composent le gros de la troupe de ses inconditionnels. Sur fond d’une ignorance entretenue, ces citoyens ont peur de la croissance démographique de ces communautés, pourtant mises dans les conditions les plus défavorables d'accès à l'Education qui est la voie de promotion sociale par excellence ! C'est contre elles que Trump cherche à remobiliser son électorat en vue de la prochaine élection. Le sud américain n’a pas supporté la Présidence de Barack Obama. Elle qui a redonné espoir aux descendants d’esclaves qui savent désormais que rien n’est impossible. Alors qu’ils avaient été élevés dans la culture de la certitude de l’inaccessibilité à certaines fonctions, Barack Obama a créé l’électrochoc. Ce déclic est irréversible et le sera, d’autant plus que les africains transformeront leur Continent d’origine en havre de paix et de progrès.

En attendant que l'Afrique donne des raisons d'espérer à tous ses enfants, d'ici comme d'ailleurs, il serait souhaitable que l'Union Africaine amplifie la protestation sénégalaise. Cela va contribuer à remonter le moral des afro-descendants du monde entier. En diplomatie, il 'y'a des actes symboliques fondateurs d'une nouvelle configuration mentale.

Et ça, c'est bon pour le moral !

Amadou Tidiane WONE



Samedi 13 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :