16 février 1994 : la journée tragique où 6 policiers ont été lâchement exécutés.


Le mouvement national des policiers à la retraite du Sénégal n'oubliera pas de sitôt la fameuse journée du 16 février 1994. L'organisation a tenu, ce jour, date anniversaire de l'exécution de 6 policiers au boulevard du centenaire, à se commémorer de cette journée noire inscrite dans les annales du corps de la police nationale.

Les policiers lâchement assassinés, il y'a 27 ans, jour pour jour sont l'adjudant, Moustapha Dieng, le lieutenant, Mamadou Diop, les gardiens de la paix, Daouda Ndour, Abou Hann, Gorgui Seck et Ibrahima Faye, cite le brigadier chef à la retraite, néanmoins président du mouvement des policiers à la retraite du Sénégal tout corps confondus, Cheikhna Keïta. 

L'ancien policier a également rappelé la nécessité de se souvenir des blessés de cette journée de tension et mieux de leur accompagnement qui ne s'est jamais fait depuis ces événements tragiques.

Il s'agit selon Cheikhna Keita des policiers Boucar Diouf, Amadou Camara, Babacar Ndiaye, Mbaye Niang, Alioune Diallo entre autres. Le mouvement que dirige le brigadier chef, Cheikhna Keïta a organisé une journée de prières ce 16 février en faveur des policiers tué en 1994. L'organisation a plaidé pour que des commissariats soient baptisés au nom des martyrs de la police pour honorer véritablement leurs mémoires...
Mardi 16 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :