Ziguinchor/PDS : le coordinateur régional Magueye Gueye s'indigne contre la décision du Conseil Constitutionnel


Le Conseil constitutionnel a publié ce 20 janvier la liste définitive des candidats pour la présidentielle du 25 février 2024. 21 candidats qui avaient passé les mailles du parrainage attendaient leur sort concernant la liste des candidats qui seront retenus par le Conseil constitutionnel. Seul le candidat du PDS Karim Wade a été écarté de la liste définitive.

Du sud du pays, le secrétaire général de la section communale du Parti Démocratique Sénégalais de la région de Ziguinchor sort de son mutisme et fustige cette décision et pointe un doigt accusateur à la France. "Nous avions suivi cette proclamation avec beaucoup de désillusion, de tristesse et de désolation.
Parce qu'on ne s'attendait pas à ce que notre leader Karim Wade soit recalé à cause d'une double nationalité dont il a d'ailleurs renoncé depuis 2018. C'est déplorable et inexplicable" déplore Magaye Gueye.

Allant au fond du problème, le coordinateur du PDS à Ziguinchor impute sans ambage la responsabilité à la France : "Pour les premiers éléments que nous avons, il y a en tout cas la main de la France derrière. Parce que je ne peux pas comprendre que quelqu'un fasse une demande de renonciation à sa nationalité depuis 2018, qu'on reste jusqu'en 2024 et on publie devant tous que Karim Wade a renoncé à sa nationalité seulement le 17 Janvier 2024. Franchement ça c'est une aberration" dénonce-t-il.

Kandédio (Ziguinchor)
Mardi 23 Janvier 2024
Dakaractu




Dans la même rubrique :