Vague de départs à l’UCS : Abdoulaye Baldé solde ses comptes contre « les maîtres-chanteurs »


À l’occasion du congrès d’investiture de son parti, Abdoulaye Baldé reconduit pour cinq autres années, estime que les responsables qui ont quitté le navire jouaient au chantage. Sa nomination à l’APIX serait en grande partie à l’origine de ces départs de maître-chanteurs. Il prévient en ses termes :


« Je voudrais mériter votre confiance pour les cinq prochaines années. Notre parti est confronté comme tout grand  parti, à des soubresauts liés à des chantages pour des postes de positionnement. Il faut que ça soit clair. Certains nous ont quittés parce qu’ils n'ont pas pu trouver de la place à l’APIX ou ailleurs. Je ne cède pas au chantage », répond le président de l’UCS à ses militants et responsables qui ont claqué la porte récemment.


Abdoulaye Baldé leur fait savoir que malgré leur départ, il y a des responsables de qualité qui adhèrent. L’UCS s’agrandit et a invité les responsables et leaders à ne plus accepter de jouer les seconds rôles. 
Samedi 20 Janvier 2024
Dakaractu




Dans la même rubrique :