Utilisation de l'en-tête d'un Gie : Fatou Traoré mouille le comptable de la Mairie de Dakar


Utilisation de l'en-tête d'un Gie : Fatou Traoré mouille le comptable de la Mairie de Dakar
C'est sans doute la prévenue la plus attendue des débats de fond du procès de Khalifa Sall devant le tribunal correctionnel, qui a débuté en ce début de semaine. Fatou Traoré est la seule femme parmi les personnes interpellées dans l'affaire de la caisse d'avance. 
Appelée à la barre lundi, le supposé complice du Maire de Dakar, affirme que c'est le comptable de la Mairie de Dakar, Yaya Bodian qui lui a demandé de lui prêter les papiers à "en-tête" de leur Gie. "C'est le GIE de notre famille. C'était pour lui permettre de justifier les dépenses de la caisse d'avance de la ville de Dakar. Je les (les papiers "en-tête" du Gie) lui ai prêtés ", se répète la  co-prévenue de Khalifa Sall. Mme Traoré ne se souvient pas de la date exacte, dit-elle, mais c'était en 2010, soit 6 ans après que les poursuites ont été déclenchées, à la suite de la publication d'un rapport de l'inspection générale d'Etat. 
Avec l'en-tête de leur Gie, le comptable de la municipalité établissait des factures pour justifier les dépenses, selon Mme Traoré. "C'étaient des factures de riz et de mil pour 14.995. 000 F Cfa destinés aux démunis. C'est le comptable Yaya Bodian qui faisait la facture. Moi, j'y apposais le cachet du Gie et je signais en qualité de trésorière du Gie. Mais, ma famille n'était pas au courant", a déclaré la dame Fatou Traoré, qui ne reconnaît pas les faits de faux qui lui sont reprochés.
Lundi 5 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018