Thiès/ Campagne Jëli sama carte, Ngir Woté: Y'en a marre au ministre de l'intérieur, " Il a un vrai challenge...Nous l'avons à l'œil".


Dans le cadre de sa campagne " Jëli Sama Carte, Ngir Woté", le mouvement citoyen Y'en a marre a fait ce mardi l'étape de Thiès.

Une occasion pour son coordinateur, Aliou Sané de revenir sur l'objectif de cette campagne. " C'est d'inciter les citoyens pour ceux qui ont leurs cartes d'électeur qu'ils gardent bien leurs cartes et que le jour du scrutin qu'ils puissent voter massivement, et l'autre catégorie de citoyens, c'est ceux qui se sont inscrits sur les listes électorales dernièrement, et qui n'ont pas retiré leurs cartes, leur dire d'aller retirer leurs cartes pour pouvoir voter le dimanche 24 mars 2024 à cette élection qui est importante pour la démocratie et pour l'avenir du pays".

" Pour qu'une élection soit crédible, il faut que le niveau de participation soit important...On est à Thiès ici, nous savons qu'en terme de niveau de retrait des cartes, l'esprit Y'en a marre de Thiès, nous a informé que nous sommes à  55%. C'est juste la moyenne. C'est relativement faible...", a-t-il regretté.

Aliou Sané a aussi fait part des inquiétudes en cette veille d'élection. " Il y a des alertes qui inquiètent par rapport à la carte électorale, des abris provisoires, des bureaux fictifs...C'est pourquoi, nous lançons un appel au ministre de l'intérieur nouvellement installé pour lui dire qu'il a un vrai challenge...Le challenge de pouvoir organiser au sortir de tout ce tourbillon qu'il y a eu avec le report des élections et tout qu'il y a eu comme manifestations des citoyens et même des morts qu'il y a eues. Aujourd'hui, il hérite du ministère de l'intérieur et doit organiser ces élections là. Nous l'avons à l'œil...", a conclu le coordinateur de Y'en a marre.
Mardi 19 Mars 2024
Moussa Fall




Dans la même rubrique :