TRIBUNAL DE MBACKÉ - Sonko vend la caisse du véhicule du boss… Le vendeur de draps vole le téléphone du client…les coepouses se crêpent le chignon


Le tribunal départemental de Mbacké a statué jeudi sur des affaires de société assez spéciales. Il s’est en effet agi  de six affaires dont deux cas de vol, deux bagarres et deux cas d’agression. Mais d’abord que dire de Sonko, du nom de ce chauffeur de camion de profession qui  a disparu dans la nature après avoir vendu la caisse du véhicule de son patron A. Gadiaga, en l’occurrence un  ferrailleur de son état.  
N. Keïta et L. Keïta ont juste eu à débourser la somme 200.000 francs remise au démarcheur O. Diallo qui n’aura  reçu que  30.000 frs en guise de commission. Depuis lors, la police est à sa recherche . Après deux heures de plaidoirie, le tribunal a renvoyé l’affaire.

L’autre cas de vol a concerné un vendeur de draps qui a dérobé un téléphone portable. A. M. Ndiaye qui prend 06 mois de prison ferme, a été interpellé au Garage Darou. Et c’est sans hésiter qu’il a reconnu avoir commis le délit avant de s’excuser auprès de C Sylla, propriétaire de l’appareil.

Pour ce qui concerne les cas d’agression, F. Diop a été  condamné à 3 mois avec sursis. Jugé par le tribunal d’instance de Mbacké pour coups et blessures volontaires sur la personne de A. Guèye, le prévenu a reconnu avoir pris une scie pour le frapper. Toutefois, il a été révélé que le présumé coupable F. Diop ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales. Même peine pour M. Ngom, âgé seulement de 13 ans, poursuivie pour violence et intimidation avec arme blanche. L’accusé a été reconnu coupable après avoir été attrait à la barre.

Et comme on en voit presque toutes les semaines, le tribunal a aussi vidé ce contentieux entre dames. N.  P. Cissé était poursuivie pour avoir battu sa coépouse en état de grossesse qui d’ailleurs, finira par perdre son enfant. Et  pour pouvoir vivre tranquillement chez elle, la victime Aïda a jugé nécessaire de porter plainte. Hélas, son bourreau aura recouvré la liberté.

Last but not the least, cette bagarre entre voisins ! Les présumés coupables sont condamnés à 3 mois de prison ferme. S. G âgée de 45 ans a eu une forte altercation avec sa voisine nommée N. Dramé âgée de 52 ans. Elles se sont mutuellement blessées. Alertée par les cris, M. D. Cissé, fille de S. G est venue au secours de sa mère en donnant de violents coups à N. D.
Jeudi 1 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :