Son départ réclamé : Abdoulaye Diouf Sarr répond à ses détracteurs.


Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a subi des attaques après l'affaire Astou Sokhna, cette dame décédée en couche à la maternité de l'hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga. Certains ont affirmé qu'un départ immédiat de Abdoulaye Diouf Sarr serait la seule option pour satisfaire les revendications des victimes.

Le ministre, qui s’exprimait ce jeudi dans le cadre du programme « Gouvernement face à la presse », a tenu à répondre aux attaques dont il fait part. 

« Si tu sais ce que cela veut dire avoir une responsabilité, tu ne prêtes pas l’oreille à certains. Le plus important, c’est de savoir où l’on veut aller et y aller avec courage, détermination et responsabilité », a répondu Abdoulaye Diouf Sarr.  

Il est persuadé que les personnes avec qui il travaille « savent comment les lignes ont bougé ». « Ne laissons pas l’arbre individuel de la non-performance cacher la forêt collective de la performance et de la qualité », a-t-il demandé. 
Jeudi 28 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :