Risque de forclusion de la liste de Yaw Dakar : Les précisions de la DGE qui brandit l’article L.179 du Code électoral.


Suite à la descente de Barthélémy Dias, tête de liste de la coalition Yewwi Askan dans le département de Dakar, la direction des élections a sorti un communiqué pour non seulement s’en désoler, mais rappeler la loi. Selon le texte que nous vous présentons in extenso, la loi L.179 précise que du 09 au 17 mai, la commission ne s’occupe que des parrainages. Ce qui a été exposé aux deux mandataires pré-cités.

Ce mercredi 11 mai vers 16 heures se sont présentés à la commission de réception des dossiers de candidatures pour les élections législatives du 31 juillet 2022, messieurs Déthié Fall et Lamine Thiam, respectivement mandataire de la coalition Yewwi Askan Wi et de la coalition Wallu Sénégal.
L'objectif était de faire accepter par cette commission des lettres de démission de candidats en vue de leur remplacement sur les listes déjà déposées. Un tel cas de figure n’est pas prévu par la loi électorale.

À 17h15 minutes, monsieur Barthélémy Dias par ailleurs maire de la ville de Dakar, accompagné d’autres personnes a tenté de s’introduire par la force dans les locaux de la direction générale des élections où siège cette commission. Dépourvu de qualité pour y être admis parce que n'étant pas mandataire, les forces de l’ordre l’en ont empêché.
La direction générale des élections condamne et regrette cette tentative d’intrusion dans ses locaux.

Pour rappel, après le dépôt des candidatures, étape déjà dépassée, suit la phase de contrôle et de régularisation de parrainage jusqu’au 76ème jour avant le scrutin c’est-à-dire le mardi 17 mai 2022 comme en dispose l’article L179 du code électoral. Pendant cette période, c’est-à-dire du 09 au 17 mai, la commission ne s’occupe que des parrainages. Ce qui a été exposé aux deux mandataires pré-cités...


Mercredi 11 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :