REPORTAGE À TOUBA / Quand état d'urgence et couvre-feu envoient des transporteurs mendier et s’étriper.

À Touba est né un phénomène bizarre depuis quelques semaines. Des chauffeurs et des transporteurs se sont, à contrecœur, transformés en "mendiants" pour nourrir leurs familles. Interdits de circulation interurbaine, ils ont été obligés de garer leurs véhicules. Ce faisant, à longueur de journée, ils exhibent leurs permis de conduire aux passants pour solliciter un soutien financier. Seulement, parfois aussi, ils en sont venus aux mains et quelle manière. Après leur grosse bagarre de mardi dernier lors de laquelle pistolet, coupe-coupe et couteaux ont été brandis et des pierres jetées, plusieurs d'entre ont été placés en garde-à-vue. Un procès pourrait même avoir lieu dans les prochains jours si les plaintes déposées par les différents antagonistes ne sont pas retirées. Reportage !


Samedi 23 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :