Privatisation de la Senelec / Sophie Gladima rassure les travailleurs : « Il ne s’agit que d’une filialisation avec une nouvelle restructuration… »

En livrant ses réponses aux interpellations des députés, la ministre du pétrole et des énergies est revenue sur le cas de la Senelec avec « la privatisation » tant discutée dans ce secteur avec notamment les syndicats. Aïssatou Sophie Gladima, sans équivoque, clarifie : « Dans cette histoire, il ne s’agit en aucun cas d’une privatisation. L’intention du gouvernement est de restructurer en créant des filiales publiques qui seraient chargées des activités métiers comme la production, le transport et la distribution avec la filiale gaz qui fera son entrée », précise la ministre devant le député Abass Fall, président de la commission énergie à l’assemblée, qui l’a interpellée sur la question.

L’objectif, selon la ministre, est une réorganisation avec ces nouvelles filiales, mais en gardant les emplois qui sont déjà disponibles et l’accompagnement des travailleurs.


Samedi 3 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :