"Pour violation de droits de la propriété intellectuelle" : Orange Sénégal visée par une mise en demeure de la société Interface SAS.

En conférence de presse cet après-midi, les responsables de la société sénégalaise d'ingénierie informatique, Interface SAS ont dénoncé ce qu'ils considèrent comme "une violation flagrante des droits de la propriété intellectuelle", de la part de Orange Sénégal.
Selon le responsable de la communication de Interface SAS, Maguette Sylla, qui est revenu sur les faits qui sont reprochés à Orange Sénégal, "la société d'ingénierie a développé un procédé sous la marque Beinday et l'a présenté à Orange Sénégal. Et Orange Sénégal ayant trouvé la plateforme intéressante a signé un accord de confidentialité avec la start-up", précise Djiby Ndiaye qui poursuit : "Quelques temps après, Interface SAS a constaté que la multinationale s'est permise de copier le process, malgré l'accord de confidentialité et en dépit du brevet d'invention décerné par l'organisation africaine de la propriété intellectuelle au PDG de l'Interface SAS le 14 Décembre 2017". Ce qui est "inadmissible", de l'avis des autorités de la société qui menacent de saisir la justice. " Notre conseil, le cabinet d'avocats Mame Adama Guèye et associés prendra les mesures idoines et leur servira très rapidement une mise en demeure", laisse toujours entendre Djiby Ndiaye, le responsable de la communication de la société...


Mercredi 5 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :