Plans de Passation des Marchés 2021 : 775 décomptés, les collectivités territoriales et les établissements publics en tête…


Afin de prendre en compte le principe d’efficacité dans la passation des marchés publics, l’article 6 du Code des Marchés publics oblige les autorités contractantes à évaluer les montants des marchés qu’elles envisagent de passer au cours de l’année et à les planifier à travers le « Plan de Passation des Marchés », dont la publication sur le portail des marchés publics est obligatoire. Pour l’année 2021, informe le rapport de la même année, à l’exception des marchés classés « secret » et ceux passés sur le fondement de l’urgence impérieuse, tous les marchés à passer doivent être inscrits dans le PPM dont la date limite de transmission à la Direction centrale des Marchés publics (DCMP) est fixée au 1er décembre de l’année précédant l’année budgétaire considérée.


En application des dispositions précitées, les plans de passation de marchés des autorités contractantes pour la gestion 2021 ont été élaborés dans les conditions suivantes : Sept cent soixante-quinze (775) Plans de Passation de Marchés (PPM) ont été publiés. Il faudra alors préciser que les établissements publics, les plans de passations de marchés sont au nombre de 109 et les collectivités territoriales, 525. Ensuite, l’administration, les agences et organismes, les sociétés nationales etc…


Ces plans de passation de marché renseignent sur un total de 29 223 marchés prévisionnels avec un budget estimatif de deux mille trois cent quatre-vingt-quinze milliards six cent trente-et-un millions quarante cent quatre-vingt et un mille neuf cent quatre-vingt-dix-huit (2 395 631 481 988) francs CFA. L’analyse des données tirées du Système de Gestion des Marchés Publics fait ressortir, selon le rapport de l’Armp 2021,  que moins de 40 % des autorités contractantes autres que les collectivités territoriales avaient transmis leurs PPM dans les délais requis (avant le 1 er décembre de l’année précédente).

Dans le rapport, le comité de règlement des différends (CRD) a rendu 167 décisions définitives en 2021 suite à des saisines émanant d’autorités contractantes ou de candidats aux marchés publics. 40 décisions rendues ont été en faveur de ces derniers. En somme, en 2021, la stratégie de promotion du secteur privé, notamment la catégorie des PMI/PME a été au cœur des activités de l’ARMP qui a entrepris une démarche proactive pour prendre en charge les nouveaux défis de la Commande publique afin d’en faire un outil de développement économique et social.
Jeudi 1 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :