Microfinance : Zahra Iyane Thiam engage la réflexion sur les problématiques liées à l’allègement des taux d’intérêt des SFD.


C’est un atelier de 2 jours qui est initié par le ministère de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire avec les acteurs, pour réfléchir ensemble sur les contraintes liées à l’allègement des taux d’intérêt fixés par les services financiers décentralisés.

La microfinance est une réponse aux différentes inquiétudes face au financement de l’entrepreneuriat. Dès lors, même s’il faut saluer les différents efforts consentis par les acteurs du secteur, il n’en faut pas moins souligner que des difficultés et contraintes sont aussi notées. Cependant, les services financiers décentralisés sont parfois affectés par ces mesures qui rendent  contraignant l’accès des populations aux services financiers décentralisés.

C’est l’une des raisons qui ont principalement incité le ministère de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire à mener le débat sur les défis à relever, les solutions à apporter pour une meilleure optimisation des ressources de la part des SFD...
Vendredi 21 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :