Mbour zéro déchet / Le préfet hausse le ton et met les maires devant leurs responsabilités : "Il faut sanctionner, la répression va démarrer... La responsabilité des maires est au cœur de l'action" (Saër Ndao)

L'initiative des mouvement associatifs ( Mbour set maneu nek et Kaddu Mbour) est de faire de la capitale de la Petite Côte une ville à zéro déchet. Une initiative qu'a saluée à sa juste valeur, le représentant du pouvoir central à Mbour, le préfet Saër Ndao, avant de mettre en garde les populations contre tout acte qui ira dans le sens contraire de celui posé. "Nous saluons l'initiative de Kaddu Mbour et Mbour set meneu nek. Maintenant ce qui reste est le respect des lois, il faut qu'on sanctionne... la répression va démarrer. La responsabilité des maires est au cœur de l'action, ils doivent s'assumer. Certes c'est eux qui donne des places mais pas à tout le monde " a dit Saër Ndao. Prenant la parole, le président de Kaddu Mbour a tenu à remercier tout le monde, particulièrement le ministère de l'environnement, celui de l'urbanisme et celui des infrastructures des transports et du désenclavement tout comme le maire de Malicounda, Maguette Sène qui se sont déployés énergiquement pour faire de Mbour une ville à zéro déchet. Pour ne pas le nommer, Cheikh Ndiaye, dans son face à face avec la presse a insisté sur l'unité des Mbourois pour une ville émergente...


Mardi 10 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :