Lutte contre le covid-19 : « La restriction de la liberté de circuler doit aller de pair avec la montée en puissance du commerce en ligne. » (Assome.A. Diatta, MC/PME)

Depuis le 2 mars, jour où il a enregistré son premier cas, le Sénégal est entré de plain-pied dans la lutte contre la maladie à coronavirus, en prenant une batterie de mesures qui a eu forcément un impact sur les activités commerciales. Selon la ministre du Commerce et des PME, Assome Aminata Diatta, « ces moments doivent constituer les temps forts du commerce électronique. La restriction des libertés de circuler doit aller de pair avec la montée en puissance du commerce en ligne et de leurs plateformes », a-t-elle annoncé. Ainsi deux plateformes ont été lancées ce 9 avril à Diamniadio. « Il s’agit de la plateforme E-commerce des denrées de première nécessité et la plateforme Cartographie sur les stocks de denrées de première nécessité. Ces deux plateformes, dans leur conception et leur plan de mise en œuvre, auront un impact considérable dans la vie des populations. Elles peuvent rester chez elles et faire leurs courses en toute tranquillité et payer à la livraison ou en ligne. Mais les prix ne seront plus les mêmes que sur le marché car il y’a aussi la livraison à domicile qu' il faut prendre en compte…», a ajouté le ministre du Commerce et des PME.


Jeudi 9 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :