« Le nombre des accidents ne cessera d'augmenter, tant qu’on n’aura pas arrêté de prendre les 1.000 ou 2.000 francs des chauffeurs » (Daour Seck, Chef du garage camion Nord-Foire)

Dakaractu est allé à la rencontre des chauffeurs de camion au rond-point Nord-Foire. C’est le nommé Daour Seck, qui a parlé en leur nom. Si l’on en croit le Chef de garage, la corruption a augmenté les risques d’accident sur la route. « L’une des causes est la corruption », estime-t-il. Le conducteur de camion renseigne que là, où le chauffeur remettait 1.000 francs, il est prêt, de peur qu’on l'amène en fourrière, de remettre 10.000 francs, parce qu’il n’a pas une assurance. « La corruption est partout et colle à la peau, dans les routes. En cours de route, on nous arrête pour prendre nos 1.000 ou 2.000 francs. Le nombre des accidents ne cessera d'augmenter, tant qu'on aura pas arrêté de prendre les 1.000 ou 2.000 francs des chauffeurs », a-t-il dénoncé...


Mercredi 29 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :