Guinée : La société Qnet interdite d’activité sur l’ensemble du territoire


Guinée : La société Qnet interdite d’activité sur l’ensemble du territoire
La société Qnet International a été interdite d’activité sur l’ensemble du territoire Guinéen. Une décision des autorités étatiques annoncée par un communiqué conjoint des ministères en charge de la Justice, de l'Administration du territoire et de la décentralisation ainsi que des Finances. Laquelle décision a été annoncée au journal télévisé de la chaine nationale, le 28 octobre 2019. Les responsables régionaux de Qnet, réagissant à leur tour, disent avoir ‘’pris connaissance de la décision du Gouvernement guinéen d’interdire son activité sur l’ensemble du territoire’’.
 
La Guinée, dans son message, reproche à Qnet un ‘’mouvement illicite de capitaux ; trafic illicite de migrants ; regroupement et formation clandestins démêlements nationaux et étrangers et manœuvres frauduleuses de nature à porter atteinte aux biens d’autrui et à l’ordre public’’. 
 
Ladite société de vente en ligne, pour sa part, a relevé que ‘’cette interdiction fait suite à l’arrestation de centaines de personnes ressortissants de pays étrangers, notamment du Sénégal, de la Guinée Bissau, de la Gambie, du Burkina Faso et du Mali’’. Mais, elle dit prendre ‘’acte de la décision des autorités guinéennes et reste, par ailleurs, persuadée que les enquêtes en cours permettront de clarifier la situation et de lever les équivoques, amalgames et confusions autour de son activité de vente directe par réseau’’.
 
Toutefois, Qnet dit noter, ‘’à la lumière de la déclaration faite par les autorités guinéennes, qu’il est fait un amalgame entre son activité de vente directe par réseau et d’autres activités criminelles en lesquelles elle ne se reconnaît ni de près ni de loin. En conséquence, par le présent communiqué elle souhaite dissiper toute confusion en apportant les précisions qui suivent : Qnet n'est ni une entreprise de placement d'argent, ni un plan d'investissement. (…). Au surplus, le code de conduite de Qnet qui en règlemente l'activité exige des représentants indépendants qu’ils agissent dans le strict respect de la loi et des règlements en vigueur. Ainsi le déplacement massif de personnes d'un pays à l'autre à l’encontre de ces lois et règlements est strictement interdit par Qnet’’.
 
Cette dernière entreprise, dans un document visité par Dakaractu dit réaffirmer sa ‘’disponibilité à collaborer avec le gouvernement guinéen pour le dénouement de cette affaire’’. D’ailleurs, Elle signale avoir ‘’d’ores et déjà procédé à la fermeture de sa boutique en ligne réservée à ses représentants résidents en Guinée suite à la décision du Gouvernement d’interdire ses activités’’.
 
Mardi 29 Octobre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :