Gueule Tapée/Fass/Colobane : Le candidat de Yaw, Abdou Aziz Paye, s'engage à faire de l’éducation et du cadre de vie le centre de ses actions.


Abdou Aziz Paye, candidat de la coalition « Yewwi Askan Wi pour la commune de Gueule Tapée/Fass/Colobane s'engage à s'investir dans l'éducation, la formation et le cadre de vie s'il était élu au soir du 23 Janvier prochain. 

"Nous avons beaucoup d’écoles dans notre commune, mais la gestion est assez problématique. L'éducation préscolaire doit être une priorité de première importance si l’on tient compte de la jeunesse de la population, mais aussi de la nécessité d’inculquer à nos enfants un savoir être et un savoir vivre. D’un point de vue factuel le plateau éducatif est composé de huit (8) écoles maternelles dont trois (3) publiques. 
Toutefois, il faut noter la faiblesse du taux des enfants scolarisés au niveau du préscolaire qui s’élève à 12,5%  avec une présence des filles supérieure à celle des garçons.  Au point de vue de l’environnement pédagogique, celui-ci est caractérisé par l’état de délabrement de certains établissements, l’obsolescence du mobilier (250 petites chaises, 338 tables individuelles et 171 tables collectives) absence de programme de cantines scolaires pour la santé nutritionnelle des enfants etc...) Nous notons aussi un déficit d’enseignants, de salles de classe et de blocs d’hygiène fonctionnels. Ce même souci est retrouvé pour l’élémentaire, l’enseignement professionnel et celui arabo-islamique. C’est pourquoi, nous travaillons à résorber le gap, et à renouveler le mobilier (petites chaises et tables individuelles) à hauteur de mille (1000) unités par an pour 37 millions, afin de résorber tout le gap en cinq 5 ans en faisant travailler l’expertise locale, autant que le seuil des marchés publics le permet", promet le candidat. 

Par ailleurs Abdou Aziz Paye s'engage aussi à jouer un rôle important dans l'assainissement de la commune de Gueule Tapée /Fass/Colobane avec une mise en place des points de collecte quotidiens des déchets. Un programme qu'il entend dérouler dans la gestion participative et efficiente.

"Nous prévoyons de réorganiser et délimiter les espaces surtout au niveau des marchés pour parer à l’occupation anarchique et l’institutionnalisation d’une journée de la propreté avec les associations sportives et culturelles. La mise en place de points de collecte des déchets et ordures et de brigade de surveillance assurée par les populations  et le pavage de quelques 300 000 mètres carrés en tenant compte de la nappe phréatique affleurante et des nécessités environnementales.  

Le sport de même que la culture sont des sous-secteurs de la vie communale laissés en rade. En plus, il faut réorganiser les marchés et entamer un programme de transformation tenant compte de la spécificité de chaque quartier. Toutes ces actions sont basées sur La philosophie du programme qui repose sur la gestion participative et efficaciente."
Vendredi 21 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :