El Hadj Ibrahima Sampiring Diallo (ex maire de Labé/Guinée Conakry) à Kolda : « la tenue du procès du massacre du 28 septembre est un exemple pour tout dirigeant… Le modèle démocratique sénégalais est… »


En visite privée à Kolda, Dakaractu/Kolda a profité de cette occasion pour poser quelques questions à l’ex maire de Labé (Guinée Conakry) sur l’actualité de son pays et de celui du Sénégal. 

Ainsi, il s’est prononcé sur le procès en cours concernant le massacre du 28 septembre et sur le modèle démocratique sénégalais. Sur la tenue de ce procès, il estime qu’il va servir d’exemple aux dirigeants pendant leur règne. Dans cette dynamique, il n’a pas manqué de louer les mérites du modèle démocratique sénégalais. Mais également, il a profité de cette occasion pour amorcer une future collaboration entre lui et le maire de Dialambéré, Mamadou Salif Sow, pour le développement de cette collectivité territoriale.   

À en croire El Hadj Ibrahima Sampiring, « la tenue du procès du massacre du 28 septembre est un exemple pour tout dirigeant. Et on se félicite de la démarche du CRND d’avoir pensé à tenir ce procès qui est une page sombre de l’histoire politique de la Guinée. Et cela devra servir de leçon aux autres leaders qui voudraient faire régner la terreur ou l’injustice en Afrique. Ainsi, il est important de faire confiance à notre justice car les présumés coupables sont jugés par un tribunal tenu par des guinéens. Et nous pensons que la lumière sera faite sur ce massacre pour que pareille situation ne se reproduise plus en Guinée... » 

Revenant sur la démocratie sénégalaise, il précise : « le modèle de démocratie sénégalaise est un exemple pour l’Afrique. En ce sens, si le Sénégal parvient à sortir la tête de l’eau, c’est grâce à sa ressource humaine de qualité qui travaille dans la bonne gouvernance. Et aujourd’hui, les résultats sont là avec la réalisation d’infrastructures routières, sociales de base entre autres. D’ailleurs, j’ai été émerveillé en voyant le pont de Foundiougne lors de son inauguration par le président de la République Macky Sall. C’est en ce sens, que j’ai réalisé que ce pays est sur les rampes de l’émergence. » Dans la foulée, il précise : « si tout cela est possible c’est grâce à la stabilité socio-politique du pays. En tout cas, nous autres de l’Afrique de l’Ouest, on s’inspire beaucoup du Sénégal… » 

Dans la foulée, il rappelle « en tant qu’ancien maire de la commune urbaine de Labé (Guinée Conakry), je vais accompagner le maire de Dialambéré Mamadou Salif Sow dans la coopération sud-sud. Ainsi, je pense que mon expérience devra servir ce jeune maire pour développer sa commune. À ce titre, j’ai constaté qu’il a beaucoup d’ambitions pour sa collectivité territoriale. Et ensemble, nous avons visité les chantiers des daara modernes et discuté de projets futurs, entre autres. » 

Mardi 29 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :