Économie : Ces nouvelles spécifications qui vont frapper l’essence et le gasoil à partir du 1er janvier 2021.


Économie : Ces nouvelles spécifications qui vont frapper l’essence et le gasoil à partir du 1er janvier 2021.
À compter du 1er janvier 2021, de nouvelles spécifications harmonisées vont être appliquées pour l’essence et le gasoil. Mais aussi pour l’utilisation de la norme Euro 4/IV pour les limites d'émission des gaz et particules émis par les véhicules. Cela est une décision prise à l'issue d'une réunion tenue à Ouagadougou (Burkina Faso), le 08 février 2020. 

Une rencontre qui a regroupé les ministres en charge des Hydrocarbures et ceux en charge de l’Environnement, le commissaire Energie et Mines et le commissaire Agriculture, Environnement et Ressources en Eau de la Commission de la Cedeao, ainsi que les experts venus des États membres, de la Commission de la Cedeao et d’organismes régionaux et internationaux. Lesquels ont examiné du 5 au 6 février 2020, les conclusions de l’étude portant sur l'harmonisation des spécifications des carburants et des limites d'émission des gaz et particules émis par les véhicules. 

Concernant les nouvelles spécifications de l’essence et du gasoil qui limitent tout particulièrement la teneur en soufre à 50 ppm, des dates sont retenues pour leur application. Selon le communiqué parcouru par Dakaractu, elle débutera à partir du 1er janvier 2021 pour toutes les importations hors Cedeao et à partir de 1er janvier 2025 pour la production émanant des raffineries de l’espace Cedeao.

En ce qui concerne l’âge recommandée pour l’importation des véhicules dans l’espace Cedeao, les participants ont décidé de le fixer à 5 ans pour les véhicules légers et à 10 ans pour les véhicules lourds. Une période transitoire de 10 ans est accordée aux pays n’ayant pas encore arrêté ces limitations d’âge pour se mettre progressivement à jour, a indiqué le document.

Au cours de cette réunion à la fois ministérielle et technique de deux jours, les participants ont adopté le rapport qui leur avait été soumis. Celui-ci "vise à l’amélioration de la qualité des carburants et la préservation de l’Environnement dans l’espace Cedeao, ainsi qu’à promouvoir le développement d’un marché régional dynamique et intégré des hydrocarbures respectueux de l’environnement.
Dimanche 9 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :