Diamniadio : L'IADA appelle tous les sénégalais, tous les africains ainsi que l'opinion internationale à une mobilisation massive pour l'annulation de la dette africaine.


Le comité de l'Initiative pour l'Annulation de la Dette Africaine (IADA) a tenu une assemblée générale d'information et de partage avec les différents groupes d'acteurs socio-économiques et culturels, ce samedi  7 octobre 2020 au Centre International de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio, sous la présidence de Moustapha Niasse, Président de l'Assemblée nationale. Occasion pour Mody Guiro, Co-Président de l'IADA de revenir sur l'importance et ce qui a incité la mise en place de ce comité.

Selon lui, " depuis l'appel solennel lancé par le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, pour l'annulation de la dette africaine, tout le monde est interpellé. C'est pourquoi nous, citoyens du Sénégal et de l'Afrique, issus de tous les secteurs de la vie de notre nation avons décidé de nous constituer en comité d'initiative pour relever le défi de porter haut cette demande de l'annulation de la dette publique de l'Afrique.
Nous avons décidé de nous engager pour cette cause, non pour des raisons idéologiques, mais parce que nous avons conscience que la situation de catastrophe, qui nous est faite par la Covid-19, risque de nous conduire vers de nouveaux plans d'ajustement comme dans les années 1980.
Tous les secteurs auxquels nous appartenons seront impactés par des conséquences désastreuses pour les populations du monde rural comme du monde urbain.  Parce que nous avons conscience que l'annulation de la dette peut épargner des centaines de milliards de dollars aux pays africains, nous nous engageons dans ce combat et appelons tous les sénégalais, tous les africains à une mobilisation massive pour amener nos partenaires bilatéraux comme multilatéraux à annuler la dette publique africaine.
Parce que nous avons conscience que les ressources ainsi épargnées peuvent effectivement servir à relever les défis, à investir massivement dans les besoins de développement de nos pays pour plus d'emplois pour les jeunes, plus de moyens et de personnels pour la santé et l'éducation, à répondre aux besoins sociaux de base : accès universel à l'eau, accès universel à l'électricité et à l'internet, à satisfaire les demandes des populations.
Parce que nous avons confiance dans la capacité de l'homme à produire la solidarité nous disons que les partenaires ont la possibilité de nous rejoindre sur ce terrain, comme cela fut le cas, au sortir de la seconde guerre mondiale, quand par un plan Marshall, on accompagna financièrement des pays comme l'Angleterre et le France dévastées après avoir annulé leurs dettes.
Or, avec cette pandémie, l'Afrique fait face aujourd'hui à "une nouvelle guerre de dimension mondiale". Nous pensons, avec cette Assemblée générale, que les participants partageront un plan d'action efficace et dynamique et se doteront d'un appareil organisationnel fonctionnel permettant de faire entendre partout l'appel que nous avons lancé depuis le 25 juin", conclut  le Co-président de l'Initiative pour l'annulation de la dette africaine (IADA), Mory Guiro lors de cette assemblée générale à Diamniadio.
Dimanche 8 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :