Défaillance et fonctionnement défectueux du service public de la santé : Les instructions fermes du Président Macky Sall à son ministre de la santé…


Le chef de l’État a présidé ce matin la rentrée solennelle des Cours et Tribunaux sous le thème : « Protection des usagers dans le système de santé publique ». 

Abordant la thématique, le président Macky Sall a rappelé la nécessité de réformer le système de santé. Cela, tout en réduisant au minimum les cas de défaillance individuelle et de fonctionnement défectueux du service public de la santé. « De toute évidence, quel que soit l'angle et le sujet sur lequel il est diagnostiqué, le sujet est d'une complexité certaine, tant il touche à des domaines variés et engage des responsabilités à la fois individuelle et collective. L’État doit pleinement assumer les siennes. C'est sa mission régalienne dérivée de la constitution. Voilà pourquoi je tiens particulièrement à la maintenance des infrastructures et équipements de santé. Ce n'est pas seulement dans l'intérêt des usagers mais également dans celui des soignants et autres personnels de santé.
 
Ce qui importe par-dessus tout, c'est de réduire au minimum les cas de défaillance individuelle et de fonctionnement défectueux du service public de la santé pour éviter des drames comme ceux survenus à Linguère, Louga, Tivaouane et Kédougou dont les dossiers sont en instance devant la justice. N'oublions surtout pas que derrière chacune de ces tragédies, il y a des vies humaines perdues et des familles endeuillées. Pour les victimes et leurs ayants droit, on ne peut faire comme si de rien n'était. En réalité, au-delà du droit, certes nécessaire, c'est aussi le respect à tous les niveaux des règles d'éthique qui permettra d'assurer la protection optimale des usagers du système de santé », a souligné le chef de l’État.

À cet effet, le président Sall engage ses services, notamment le ministre de la santé et de l’action sociale, à réformer et améliorer la gouvernance du secteur de la santé. « Il nous faut par contre mieux organiser notre système de santé pour le rendre plus performant, en relevant ses résultats à la hauteur de nos investissements... Nous devons réformer et améliorer la gouvernance du secteur de la santé par sa digitalisation intégrale, y compris le système de couverture sanitaire universel, la mise en place des contrats de performance pour les hôpitaux et la révision de la convention hospitalo-universitaire. Madame le ministre de la santé devra me faire les prochains jours le point sur ces dossiers prioritaires », a conclu le chef de l’Etat Macky Sall... 
Lundi 23 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :