Conflits armés : À Genève, le ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr « plaide pour un exercice sans entrave du droit à la santé ».


Ce mardi 25 mai 2022, à Genève, s’est tenue la 75ème édition de l’Assemblée Mondiale de la Santé ayant comme thème « la santé pour la paix, la paix pour la santé ». 

Le ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr s’est d’abord associé à la déclaration prononcée par le Togo au nom de la région africaine de l’OMS. Il a poursuivi en indiquant que la thématique de ce débat général « la santé pour la paix, la paix pour la santé », interpelle à plus d'un titre.

En effet, les conflits armés et autres actes de violence causent de terribles souffrances aux populations et mettent en péril leurs droits les plus élémentaires dont celui de bénéficier du meilleur état de santé possible.

Le ministre sénégalais d’ajouter que les situations de conflit affectent considérablement les actions des organisations humanitaires, des personnels de santé et d'aide aux personnes qui bien souvent sont victimes d'actes de violence. Il a ainsi plaidé pour un exercice sans entrave du droit à la santé...
Mercredi 25 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :