Campagne de commercialisation de l'arachide : "L'État a fixé le prix plancher à 275 Fcfa pour protéger les producteurs" (Cheikh Tall, FNOPS/T)


Le président de la fédération nationale des opérateurs privés stockeurs et transporteurs (FNOPS/T) de la zone centre a fait face à la presse, à la suite du démarrage de la campagne de commercialisation de l'arachide.
 
Ce face-à-face avec les journalistes de Kaolack a permis à Cheikh Tall de se prononcer sur le prix plancher de 275 Fcfa fixé par le président Macky Sall. À le croire, l'État a pris cette décision pour uniquement protéger les producteurs. D'après lui, à travers cette mesure, le gouvernement a sécurisé la vente car désormais personne ne peut acheter en deçà de 275 Fcfa. Et que ceci n'est rien d'autre qu'un prix initial puisque les opérateurs achètent à plus de 300 Fcfa dans le monde rural.
Pour que les points de collecte puissent également marcher davantage, Cheikh Tall d'inviter l'État à solder ses dettes auprès des opérateurs qui sont aujourd'hui appelés à acheter les graines des mains des paysans.
 
Réagissant à l'interception des camions à hauteur de Missirah, le président de la FNOPS/ T( zone centre) d'informer qu'après vérification, les camions ont repris la route puisque l'arachide a été achetée au-delà du prix plancher. "Toutefois, la gendarmerie peut bel et bien intercepter un camion transportant des graines d'arachide pour voir si le véhicule est en règle ou pas", a-t-il ajouté. Cheikh Tall de conseiller aux uns et autres de toujours se munir de leurs factures, hormis les pièces de leurs véhicules, pour pouvoir vaquer tranquillement à leurs occupations.
 
 À le croire, les spéculations émanant de l'interception des camions ont été juste entretenues par des gens mal-intentionnés...
Lundi 28 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :