CNIEJ / Guy Marius Sagna prend le contre-pied de Macky Sall : « Cette énième institution budgétivore ne pourrait réussir là où le HCCT, lE CESE ont échoué »


Le président de la République a annoncé hier en conseil des ministres un nouveau Conseil national pour l'insertion et l'emploi des jeunes. Ceci, pour répondre de manière efficace à la problématique de l'emploi des jeunes. Ainsi, dans une période où les jeunes désertent leurs terres pour aller chercher une autre vie, le président a jugé qu'il est plus que jamais nécéssaire pour l'avenir du pays de rester chez eux et de disposer et se munir d'une bonne formation aboutissant à un emploi décent.

Ce qui ne devrait pas être un prétexte, selon Guy Marius Sagna, pour mettre en place une autre structure qui subira le même sort que le Haut conseil des collectivités territoriales ou encore le Conseil économique, social et environnemental.
"Ce conseil annoncé hier ne peut pas régler ce que ces institutions budgétivores et inutiles n'ont pu régler. "

Pour résoudre les problèmes liés à l'emploi, le secrétaire administratif du FRAPP considère que le président Macky Sall doit simplement se tourner vers ces travailleurs, ces jeunes désepérés qui font l'objet de licenciement abusif dans les différentes entreprises du Sénégal. 

Le risque avancé par le leader du Front révolutionnaire anti-impérialiste populaire et panafricaine, est que cette énième institution va accroître les difficultés car, il ne sera qu'au bénifice d'une minorité au détriment du peuple.
Vendredi 20 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :