Après le drame de Tivaouane : les Émirats Arabes Unis font un don de plus de 9 tonnes d’équipements à l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy.


Après le drame survenu à l’hôpital Mame Abdou Aziz à Tivaouane, les Émirats Arabes Unis ont chargé un cargo de plus de neuf tonnes pour l’offrir au Sénégal. Parmi les équipements, on peut y trouver cinq couveuses, cinq tables chauffantes, trois appareils de photothérapie, dix moniteurs de surveillance, dix pousses-seringues, cinq berceaux et vingt concentrateurs d'oxygène le tout sur un chariot de transport. Représentant de l’ambassade des Émirats Arabes Unis, Mouhamed Ali bin Alyan Alshamsi a partagé son entière satisfaction.

« Cette aide d’urgence convoyée à Dakar ce dimanche par vol spécial, témoigne de la particularité des relations bilatérales entre les deux pays. Mais aussi traduit les valeurs humaines de solidarité, de fraternité et d’entre-aide », stipule ce chargé d’affaires. 

Pour lui donc, le Sénégal est considéré comme un des pays amis et un partenaire de premier plan en Afrique.

Cette rencontre s'est aussi déroulée en présence de Serigne Habib Sy Ibn Serigne Mansour Sy, représentant du Khalife général des Tidianes et de l’ensemble des acteurs du ministère. Le maire de Tivaouane, Diop Sy, a bien félicité les efforts du gouvernement. « Une fois que les émirats m’ont contacté il me fallait le plus rapidement une autorisation, mais le ministère de la santé s’est bien arrangé pour que le cargo puisse rapidement être réceptionné », rappelle Diop Sy.

Le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Marie Khémesse Ngom, a-t-elle  remercié les Émirats qui ne cessent de marquer leur empreinte pour accompagner les efforts de développement économique et social du Sénégal.

À signaler que cette aide intervient juste une semaine après la pose de la première pierre du pôle mère-enfant financé par les Émirats Arabes Unis au profit de l’hôpital Général Idrissa Pouye de Grand-Yoff, pour un coût global d’un million et demi de dollars américains.
Mardi 7 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :