Agression de Amy Ndiaye Gniby : Birahim Seck s’indigne, tire sur Yewwi Askan Wi et plaide pour l’intervention de la justice


L’Assemblée nationale a vécu hier la pire journée de son histoire, suite aux incidents survenus au cours de la séance plénière consacrée au vote du budget du ministère de la justice. 
La députée de Benno Bokk Yakaar, Amy Ndiaye Gniby, a été agressée par son collègue de la coalition Yewwi Askan Wi, Massata Samb. Des actes qui entachent « l’honorabilité » qui a toujours été collée au député qui est un représentant du peuple. 
À l’image de tous les indignés, Birahime Seck, coordonnateur national du Forum Civil / Section Transparency International, dénonce cette situation et apporte son soutien à la députée Amy Ndiaye Gniby. « Mon soutien résolu à la députée Aminata Ndiaye Gniby. J’espère que la justice ira jusqu’au bout », dira le membre de la société civile.
En plus de son soutien, Birahime Seck indexe la coalition Yewwi Askan Wi : « L’assemblée n’est ni un ring, ni un dojo. Ces pratiques que Yewwi Askan Wi nous montrent contrastent avec les promesses faites », a encore regretté Birahim Seck dans un tweet ce vendredi...
Vendredi 2 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :