Affaire du pharmacien violenté par la police : Le Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal condamne et exige que cela ne se reproduise plus jamais.

La vague d’indignation continue de fuser de partout suite aux violences exercées à l’encontre du Dr Cheikhouna Gaye, pharmacien qui a été malmené par les éléments du commissaire Sangharé. Aujourd’hui, c’était autour du Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal de monter au créneau pour regretter que de telles attitudes puissent prospérer jusqu’à toucher leur corporation. À en croire le docteur Assane Diop dudit syndicat, « c’est toute la profession pharmaceutique qui a été choquée et scandalisée par la violence avec laquelle les agents de police se sont acharnés sur notre confrère qui a eu le seul tort de faire preuve de conscience professionnelle ». En outre, le secrétaire général de se féliciter du dénouement dans cette l’affaire notamment avec la sortie de leur ministère de tutelle qui a marqué sa solidarité et son soutien en dénonçant cet acte inadmissible. Par ailleurs, ces pharmaciens exigent que ces dérives ne se reproduisent plus à l’avenir et que toutes les sanctions appropriées soient requises vu la gravité des faits.


Vendredi 16 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :