Affaire décès Mafatim Thiam : "Les engagements pris au nom de la Première dame, Marième Faye Sall, n'ont pas été respectés" (Issa Guèye)


Voilà qu'une année s'est écoulée, lorsque Mafatim Thiam, boulanger et conducteur de mototaxi Jakarta perdait la vie dans des conditions tragiques. Ses camarades jakartamen et sa famille veulent être édifiés sur son dossier qui, selon eux, est encore resté à l'état initial. Face à la presse, ses camarades jakartamen de la cité du rail interpellent les autorités en charge de l'affaire pour, estiment-ils, le repos de l'âme du défunt dont sa famille et ses parents n'arrivent toujours pas à se remettre de cette douloureuse perte. 
Pour fêter l'anniversaire du décès de Mafatim Thiam, ses camarades jakartamen comptent organiser un récital le 16 août 2020. D'après le secrétaire général du syndicat démocratique indépendant des chauffeurs de Jakarta, Issa Guèye, "aucune des personnes qui s’étaient engagées à prendre en charge sa femme et ses enfants n'a tenu promesse. Lors des obsèques, la personne qui avait pris l'engagement au nom de la Première dame, Marième Faye Sall, de prendre en charge la femme de Mafatim Thiam et ses enfants n'a rien respecté". 
Lundi 10 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :