Abdoulaye Niane (coalition Jotna) : « Nous ne voudrions pas que le calendrier électoral soit une fois de plus chahuté »


L'élimination des parrainages, l'élection du maire au suffrage universel, l'audit du fichier électoral, la tenue des élections locales au premier trimestre de l'année 2021 entre autres, sont les points que la coalition Jotna a soulevé lors de sa rencontre avec la presse, ce mardi 8 décembre 2020.  

Ces divers points abordés, avaient été retenus lors du dialogue national. Cependant le membre du comité exécutif, Abdoulaye Niane, déplore la non prise en charge au plan législatif et réglementaire de ces points de consensus. « Nous constatons que ces points de consensus font l'objet aujourd'hu de non prise ne charge au plan législatif et réglementaire. Nous déplorons cela et nous ne voudrions pas que le calendrier électoral soit une fois de plus chahuté », a-t-il déclaré

Dans la foulée, Abdoulaye Niane nous confie que le palais de la République est utilisé comme une tribune politicienne. Il déclare que la coalition Benno Bokk Yakaar a pris l'habitude de se réunir au palais alors que les partis politiques doivent se réunir dans des cadres privés...
Mardi 8 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :