Abdoulaye Daouda Diallo sur l'accident de Porokhane : "Il y a eu une quarantaine de victimes dont 11 morts... Nous allons dans les semaines à venir interdire les circulations interurbaines à partir de 22 heures jusqu


Au chevet des accidentés sur la route de Porokhane  à l'hôpital régional de Kaolack, le ministre des transports terrestres, Abdoulaye Daouda Diallo a annoncé la mise en application prochaine de deux mesures phares pour lutter efficacement contre les accidents de la circulation. " Je l'avais dit, on constate chaque année qu'il y a au moins 2 morts par jour sur les accidents. Aujourd'hui, il y a eu ces cas et nous avons pensé qu'il va falloir définitivement mettre la législation en place pour quand même pallier ces difficultés. Ce qui fait que nous allons dans les semaines à venir interdire les circulations interurbaines à partir de 22 heures jusqu'à 06 heures du matin. La dernière fois, j'en avais discuté avec les différents chefs de gare et c'est une mesure qui nécessairement va connaître son effet. L'autre élément, c'est qu'à partir du deuxième semestre de cette année, nous allons mettre en place le permis à points parce que nous avons constaté qu'au delà des difficultés de vue la nuit, c'est possible que nous soyons à même d'amener certains chauffeurs à la raison. Je pense que ces deux mesures conjuguées, avec beaucoup plus d'efforts notamment avec ceux qui sont chargés de mettre de l'ordre sur la route, cela va permettre de constater moins d'accidents sur nos routes ".

Devant un parterre de journalistes, le ministre est également revenu sur l'objectif de sa visite." Je suis venu ici sur instruction du président de la République, son excellence Macky Sall pour m'enquérir de la situation à la suite du terrible accident qui a eu lieu avant hier sur la route de Porokhane.
C'est un accident particulièrement regrettable, à la limite inacceptable.
C'est surtout pour venir assister les malades qui sont là et partager la douleur avec les familles des disparus. C'est un accident d'une gravité extrême, vous le savez, il y a eu une quarantaine de cas dont 11 morts et nous souhaitons que cela s'arrête là", a-t-il conclu.
Jeudi 22 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :