500 tonnes de déchets chimiques à Senchim : Les fûts reconditionnés et bientôt incinérés

Le ministre de l’environnement Abou Karim Sall a effectué sa deuxième visite à l’usine Senchim qui a cessé de fonctionner depuis 2016. Une occasion de se rendre compte des mesures prises pour sécuriser le stock de près de 500 tonnes de déchets chimiques encore présent dans l’usine. Il a ainsi dit son soulagement après que la Direction de l’Usine, qui on le rappelle appartenait aux Industries chimiques du Sénégal (ICS), a procédé au reconditionnement des fûts. Le ministre a indiqué que dans le cadre d'un plan d’actions, il va procéder bientôt à leur incinération.


Mercredi 14 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :