Visite des foyers religieux : Kaolack blinde Cheikh Kanté et assure le deuxième mandat à Macky Sall

Medina Baye et Léona Niassène ont, tour à tour reçu Cheikh Kanté et ont prié pour lui et ont donné des gages pour le passage de Macky Sall en 2019 dès le premier tour.


A Kaolack, Cheikh Kanté n'a lésé aucune famille religieuse. De Touba Kaolack à Medina Baye, tous les foyers religieux de la ville ont été traités à l'image de leur statut. D'abord, le ministre qui s'est fait accompagner du grand islamologue El Hadji Moustapha Guèye, a commencé son “ziar” chez Serigne Moussa Mbacké.
Le représentant du Khalife des mourides à Kaolack a chaleureusement accueilli son hôte de marque et a prié pour lui. A Léona Kanène, c'est le Khalife de Cheikh Abdoul Hamid Kane qui reçoit le ministre. Petit-fils de Serigne Babacar Sy, Serigne Babacar Kane qui a hérité de l'éloquence de ses deux grand-pères a tenu l'assistance en haleine. Des rêves qu'il a lui même faits sur l'avènement de Macky Sall au pouvoir, il a ajouté celui de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum.
Cheikh Kanté qui connait bien la famille pour lui avoir rendu visite à plusieurs reprises, compte non tenu des relations privilégiées qu'il entretenait avec le défunt Khalife des Tidianes. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, s'est vu bombarder de prières. C'est sous ces divins souhaits que le ministre a atterri à Léona Niassène où le Président Macky Sall jouit d'un aura à nulle autre pareille et ce n'est pas demain la veille de la fin de l'idylle entre le chef de l'Etat et la famille de Mame Khalifa Niasse. La preuve, comme l'avait fait son défunt frere, Cheikh Tidiane Khalifa Niasse a assuré au président Sall un second mandat dès le premier tour.
Au passage, le porte-parole du Khalif a demandé à Cheikh Kanté de les assister dans l'acquisition de tentes pour les besoins du Grand Ziarra de Mame Khalifa Niasse. Une requête satisfaite par le destinataire qui, pour terminer son périple kaolackois a été chez Cheikh Tidiane Ibrahima Niasse. Medina Baye déroule le tapis rouge au nouveau ministre du suivi du PSE. Apres une succulente introduction d'El Hadji Moustapha Guèye sur les attributs mystiques de "Baye", Cheikh Kanté dira au Khalife qu'il vient solliciter des prières “le président Macky Sall”.
“Car tous ceux qui ne sont animés par la méchanceté savent qu'il travaille pour developper le Sénégal. De l'indépendance à nos jours, aucun président n'a fait autant que lui”, indique-t-il. Mais cette occasion a été saisie par Cheikh Kanté pour régler ses comptes avec ses détracteurs, notamment sur sa gestion du Port autonome de Dakar.
“J'ai fait cinq années au Port mais je n'ai jamais fait de malversation. Je me suis bien comporté”, plaide le ministre. Dont tous les voeux sont bien partis pour être exaucés, comme la dernière fois, le Khalife de Médina Baye lui a offert un “grand boubou” qu'il pourra porter chaque fois qu'il sentira le besoin d'interpeller directement son Seigneur.
Jeudi 8 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :