Tourisme / Crédit Hôtelier : Les acteurs de la chaîne de valeur se réjouissent de l'appui de l'État.


Lors de la cérémonie de remise de financement du Crédit Hôtelier et Touristique aux acteurs de la chaîne de valeur touristique, présidée par le ministre du tourisme et des transports aériens, ce mardi 22 septembre 2020 au siège dudit ministère à Diamniadio, les bénéficiaires (les acteurs de la chaîne de valeur) ont magnifié l'appui de l'État à leur égard. "Aujourd'hui, le RENOPHUS (Regroupement National des Organisateurs privés de Hadj et de la Umrah au Sénégal) vient de bénéficier un financement 122.500.000 FCFA de part de l'État du Sénégal à travers le crédit hôtelier.

C'est un geste que nous tenons à saluer parce c'est un geste important. Le ministre du tourisme a eu un écho très favorable par rapport à nos préoccupations, il a tenu à nous accompagner à travers le crédit hôtelier. La Covid a laissé beaucoup d'impacts, et nous comme organisation œuvrant dans le secteur du tourisme religieux, nous devons réinventer notre façon de faire pour pouvoir supporter les conséquences néfastes de la pandémie que nous vivons actuellement. Nous sommes un secteur qui est totalement impacté mais qui est en train de se relever, de se projeter, qui veut aller de l'avant et compter sur l'accompagnement de l'État pour pouvoir faire face aux nombreuses difficultés. Pour pouvoir apporter de la valeur ajoutée, nous voulons également faire beaucoup plus la promotion de la Destination Sénégal à travers le tourisme religieux au Sénégal", a déclaré Adja Hourèye Thiam Preira, chargée de la communication du RENOPHUS.

Par ailleurs, M. Boly Guèye, Président du COMPACT "YAATAL" lui,  déclare que "nous avons reçu un financement de 354. 378.719 FCFA destinés à tous les acteurs touristiques du Sénégal et on a aussi un financement de 50 milliards qui nous attend dans le cadre de l'investissement touristique. Nous nous réjouissons de l'appui de l'État qui est une première dans le secteur touristique".
Mardi 22 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :