Thiès 1ère région minière : La répartition des fonds de péréquation de 2010 à 2018 dédiés aux collectivités territoriales toujours au fond des placards


Du septième rapport annuel de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie), il est ressorti que la première région minière du Sénégal (Thiès) a contribué à hauteur de 63 milliards de francs Cfa au budget national de 2019.

Malheureusement, renseigne le coordonnateur de l'antenne régionale "Publiez de que vous payez", membre du Forum civil, la région de Thiès vit toujours le paradoxe de l'abondance avec des entreprises extractives qui font des milliards de chiffres d'affaires et à côté des communautés riveraines et collectivités pauvres.

Aujourd'hui, le transfert des fonds de péréquation alloués aux communautés territoriales de 2010 à 2018 qui n'est toujours pas effectif est une épine dans le pied qui contribue à freiner le développement de ses localités.

Pour dire qu'en d'autres termes, il est plus que crucial de mettre en place des approches plus globales liant politique minière, pétrolière et gazière et politique de développement durable à la place d’une approche d’extraction et d’exportation de produits non transformés.

Lesquelles approches permettront à coup sûr à l'ITIE de mieux mettre en œuvre de manière efficace et efficiente ses outils de réforme et de redevabilité pour l'amélioration des politiques publiques. 
Mercredi 23 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :